الرياضة

اخبار اقتصادية : Foot - C1 - Tottenham - Le K.-O. de Jan Vertonghen (Tottenham) contre l'Ajax Amsterdam fait polémique

  • 1/3
  • 2/3
  • 3/3

Foot Ligue des Champions Tottenham

Publié le mercredi 1er mai 2019 à 12:12 | Mis à jour le 01/05/2019 à 12:41

Jan Vertonghen, le défenseur belge de Tottenham, n'aurait pas dû être autorisé par le médecin de son club à reprendre le match, mardi, face à l'Ajax Amsterdam, en demi-finales aller de la Ligue des champions, après son choc spectaculaire à la tête.

Football - Ligue des Champions - Le choc entre André Onana, Jan Vertonghen (masqué) et Toby Alderweireld (n° 4), mardi soir, lors de Tottenham-Ajax. (Maurice van Steen/VI Images)

Le choc entre André Onana, Jan Vertonghen (masqué) et Toby Alderweireld (n° 4), mardi soir, lors de Tottenham-Ajax. (Maurice van Steen/VI Images)

Le staff médical de Tottenham fait face à la polémique, depuis qu'il a permis à Jan Vertonghen de reprendre sa place, à la 38e minute de Tottenham-Ajax (0-1), mardi soir, alors que le Belge était K.-O. après un choc avec son coéquipier Toby Alderweireld et le gardien de l'Ajax, André Onana.

Le visage en sang, longuement soigné, Vertonghen est revenu sur le terrain après que l'arbitre espagnol, Antonio Mateu Lahoz, a demandé l'avis du médecin des Spurs. Sur l'image, on le voyait clairement questionner : « Are you sure ? Are you sure ? ». Il avait raison d'avoir des doutes, puisque Vertonghen a dû être soutenu, trente secondes plus tard, pour rejoindre les vestiaires.

Jan Vertonghen soigné par le staff médical de Tottenham. (Paul Chesterton/EXPA/ Focus Images)
Jan Vertonghen soigné par le staff médical de Tottenham. (Paul Chesterton/EXPA/ Focus Images)

La scène a rappelé celle d'Anthony Lopes à Barcelone, le 13 mars dernier : le gardien lyonnais avait lui aussi repris sa place après un K.-O. suivant un choc avec Philippe Coutinho, mais contre l'avis de son médecin, Christophe Baudot, qui avait immédiatement couru vers Bruno Genesio en lui disant qu'il ne fallait pas laisser Lopes sur le terrain. Le gardien lyonnais, mal en point et remplacé deux minutes plus tard, avait vomi en rentrant aux vestiaires et la scène avait plutôt souligné la responsabilité de l'arbitre, le Polonais M. Marciniak, un peu fâché avec ses écouteurs, d'ailleurs, ce soir-là.

Jan Vertonghen, soutenu par Mauricio Pochettino. (Maurice van Steen/VI Images)
Jan Vertonghen, soutenu par Mauricio Pochettino. (Maurice van Steen/VI Images)

Car le règlement de l'UEFA stipule, en cas de K.-O., que l'arbitre doit s'adresser au docteur de l'équipe concernée, qui doit prendre la décision. « Je n'ai pas été impliqué dans le processus, souligne Mauricio Pochettino, l'entraîneur des Spurs. C'était la décision du médecin, qui a suivi les règles et le protocole. »

En sortant du vestiaire, après le match, Jan Vertonghen a indiqué qu'il allait bien. Mais le football n'échappera pas à une réflexion profonde, et à un nouveau règlement inévitable, qui interdira à un joueur ayant perdu connaissance de reprendre la partie.

Mauricio Pochettino donne des nouvelles de Jan Vertonghen

réactiver le son

V. D., à Londres

المصدر: أهم الأخبار - شاهد الاقتصاد

اشترك فى النشرة البريدية لتحصل على اهم الاخبار بمجرد نشرها

تابعنا على مواقع التواصل الاجتماعى

قد تقرأ أيضا