الرياضة

اخبار اقتصادية : Foot - CM (F) - Coupe du monde féminine 2019 : la Chine à Auxerre, tout sauf un hasard

Foot Coupe du Monde (Femmes)

Publié le dimanche 2 juin 2019 à 17:03

La sélection chinoise profite des installations de l'AJ Auxerre, avant le début de la Coupe du monde. Tout sauf hasard tant le club bourguignon cherche à tisser des liens avec l'empire du Milieu.

James Zhou est le propriétaire de l'AJA. (A. Réau - ) L'Équipe

L'Yonne aime la Chine. Et inversement. Le rachat en 2016 de l'AJ Auxerre par ORG Packaging, la société de l'homme d'affaires chinois James Zhou, a été l'acte fondateur de ce rapprochement. La semaine passée, l'équipe nationale féminine de Chine est venue parfaire sa préparation à la Coupe du monde, qui débute vendredi (la Chine est dans le groupe B et affronte le 8 juin l'Allemagne), à Auxerre, sur les installations du pensionnaire de Ligue 2.

Ce stage s'est achevé avec un dernier match de préparation contre la France (1-2), à Créteil. La présence des Chinoises en Bourgogne - elles ont été reçues par le préfet en grande pompe - ne tient évidemment pas au hasard. James Zhou, le propriétaire de l'AJA, en est à l'initiative. « Monsieur Zhou veut implanter la culture football de l'AJA en Chine, explique Francis Graille, le président auxerrois. Il répond ainsi à la volonté du gouvernement chinois de développer ce sport en Chine avec l'ambition affichée de gagner une Coupe du monde d'ici 2050. Il ne s'agit pas de franchises comme le font d'autres clubs européens, mais de la reproduction du système de formation auxerrois là-bas, en tenant compte de la culture chinoise. »

James Zhou (actionnaire majoritaire d'Auxerre) : « Refaire briller cette équipe »

Dans les jours précédant l'arrivée de la sélection chinoise dans l'Yonne, la direction du club a inauguré dans la banlieue de Shanghaï et à Bengbu, deux académies AJA, la première pour des enfants de 11-12 ans, la seconde de 13-14 ans. Elles sont actuellement dirigées par Alain Fiard et David Vandenbossche - respectivement ancien entraîneur chez les jeunes et les pros et ex-joueur du club -, présents en Chine depuis plus d'un an. Ils vont être prochainement rejoints par un préparateur physique et un entraîneur des gardiens français. D'autres académies AJA devraient voir le jour dans les années à venir, dont une à Pékin.

Former les entraîneurs locaux

L'objectif est de former des petits Chinois dans un pays où il n'y a pas de clubs amateurs. La détection, pour l'instant, passe par l'école. Les meilleurs pourront venir à Auxerre et intégrer le centre de formation. Cet hiver, le club a recruté Ji Xiaoxuan, un joueur de 26 ans, élu meilleur joueur de la D2 chinoise la saison passée, pour deux ans et demi. S'il n'a pas encore pu évoluer avec l'équipe première, l'ambition est qu'il s'y fasse une place en 2019-2020.

Le voyage de Francis Graille et ses équipes en Chine, il y a deux semaines, a aussi permis la signature d'un partenariat avec la Fédération de football de Shanghaï, la plus importante de Chine. La volonté est de former des éducateurs chinois sur place. Des entraîneurs chinois viendraient aussi en France pour parfaire leur apprentissage.

Enfin, le club pourrait partir en tournée en Chine à la fin de la saison 2019-2020 et disputer des matches amicaux contre l'équipe du Shanghaï Shenhua, où Didier Drogba et Nicolas Anelka ont évolué un temps. Au total, en France et en Chine, vingt personnes travaillent sur ce projet.

Arnaud Hermant

المصدر: أهم الأخبار - شاهد الاقتصاد

اشترك فى النشرة البريدية لتحصل على اهم الاخبار بمجرد نشرها

تابعنا على مواقع التواصل الاجتماعى

قد تقرأ أيضا